Imperium
9630
i'Score :
-

Marché publicitaire : La presse sort enfin la tête de l’eau

FLASHINFO.MA
2014-06-27 12:6
-

En mai, les investissements publicitaires ont enregistré une baisse de 1,1% avec des reculs pour l’ensemble des médias à l’exception de la presse. Celle-ci réussit, pour la première fois depuis le début de l’année, à afficher une évolution positive.Le mois de mai marque une rupture pour la presse écrite. Les journaux  affichent enfin des indicateurs publicitaires positifs, après un plongeon continu depuis janvier dernier. Selon le baromètre mensuel du cabinet Imperium Media, la presse a réalisé une remontée de 3,7% en mai 2014 par rapport à la même période en 2013. Au même moment, la télévision recule de 6,4 points (pourcentage), tandis que la radio en cède 6,7. La régression de ces deux médias s’explique par   la baisse des volumes d’investissements publicitaires bruts qui est de -1,1%. Mai constitue donc le deuxième mois de baisse consécutive de ces investissements, après avril(-0,6%). En attendant les chiffres de juin, on peut  déjà s’aventurer à pronostiquer que cette tendance baissière devrait s’estomper en juillet, avec l’arrivée du ramadan, saison de publicité par excellence, notamment dans l’audiovisuel. Concernant les parts de marché des différents médias en mai, on notera que la télévision reste la première destination des investissements en publicité. Elle représente 32,2% de ces parts de marché, devant l’affichage (23,8%) et la radio (23,7%), alors que la presse se limite désormais à 18,9%.À la télé, 2M continue d’absorber plus des 2/3 de la publicité, avec 71,2% du total consacré à ce média. Al Oula (15,6%), pour sa part, essaie toujours de distancer Medi1 TV, dont l’évolution s’inscrit en dents de scie au fil des mois. Le baromètre d’Imperium Media arrête la performance de la chaîne tangéroise à 12,4%. Concernant les radios, Luxe Radio caracole en tête avec 19,3%, loin devant le deuxième du podium, Hitradio (12,5%) et Chada FM (11,5%). Dans la presse, la configuration est presque la même. Les journaux francophones arrivent toujours en tête. Si L’Économiste a  conservé a place de leader, (12%),  Le Matin (près de 6,5%) a repris sa 2è place aux   Éco (environ 5,8%). Enfin, retenons que dans l’affichage, les secteurs des télécoms, de l’automobile et des banques sont les plus en vue.  Google+ FlashInfo Maroc